A la découverte du Québec (ppt)

N Imprimer Envoyer
Nouvelle-France
Quelques arpents de neige (2)
Neige (3)

C'est sous le nom de Nouvelle-France que les Français ont désigné les territoires dont ils ont pris possession à partir du 17e siècle. Le territoire de la Nouvelle-France s'est étendu de la baie d'Hudson jusqu'à l'embouchure du Mississippi. On y trouvait Terre-Neuve et tout l'espace allant du Labrador jusqu'au Maine. Après 1760 et la conquête définitive de la Nouvelle-France par l'Angleterre, on a cessé d'utiliser cette expression.
http://www.civilization.ca/vmnf/boucher.fra/lexique.html

Quelques arpents de neige
Après la fin de la guerre de la Conquête, le Traité de Paris de 1763 confirme la cession de la Nouvelle-France à l’Angleterre. Il sera toujours reproché à la France d’avoir renoncé trop vite au Canada. Voltaire, lui-même, écrit : « Vous savez que ces deux nations (France, Angleterre) sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada et qu’elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada vaut » (Voltaire, « Candide » 1759/1960) : Romans et contes. Paris : Garnier, p. 199)

Neige

La neige est très importante pour le Québec et y a une place considérable. Les chutes de neige y sont en effet très importantes. Il s'agit même parfois de véritables tempêtes de neige. A Québec la normale se situe à 213,8 cm de chute de neige par hiver. La température moyenne y est de -11°.

Les chutes de neige sont particulièrement gênantes en ville où elles bloquent la circulation. Pour lutter contre cela, les villes sont particulièrement bien déneigées. A Québec, la neige est stockée dans des dépôts à neige temporaire où la neige dégagée des routes et trottoirs est acheminée par camion.

La poudrerie est un phénomène canadien et lié à la neige. Celui-ci survient quand la neige est déjà tombée et que le vent se lève. Une fine poudre de neige se forme alors dans l'air et réduit considérablement la visibilité. Quand cette dernière est vraiment très réduite et que la poudrerie reste présente pendant de longues périodes, on parle alors de blizzard. Celui-ci peut devenir très dangereux.

Les Québécois ont cependant su tirer partie de la neige en développant de nombreux sports d'hiver comme le ski alpin, le ski de fond, le traîneau à chiens, la motoneige. On y trouve également de nombreux adeptes de la planche à neige, qui n'est autre que le snowboard, les Québécois prohibant fermement tout anglicisme!
  1. Quelle est l'utilité des dépôts à neige temporaire?
  2. Quels sont les risques liés au blizzard?
  3. Faire une petite recherche sur l'enneigement de la ville de Québec durant l'hiver dernier.
  4. Citer un autre mot ou expression québécoise qui est une traduction littérale de l'anglais.


 
Goto Top